Le bel orage, série Les climatologues, taille douce et bois, 2020

Les climatologues

Mes gravures sont des écosystèmes plastiques : des images à réflexions. Ni portrait ni paysage mais l’alliance des deux, elles interrogent sur ce lien indéfectible que nous entretenons avec la couleur et l’inépuisable source de bien être qu’elle nous procure.

Chaque série est associée à une saison, la durée de travail et le nombre de tirages dépend de l’influence de la lumière en rapport avec le calendrier. La réalisation contient un principe de base et une improvisation au moment du passage sous presse
L’automne est précoce cette année. Le rose indien ne dure pas longtemps. Le roux prend place sur le bord des feuilles de platanes, les jaunes font des trouées sur les verts devenus ternes. Le gris encombre les lumières et brille sous la pluie. Les jours raccourcissent, le ciel  violet annonce novembre un bleu gris envahit ma palette, je n’aime pas ce gris de Payne, il m’ennuie et donne le bourdon.

Cet automne je le passe en compagnie de Valérie Masson Delmotte rencontrée via France Info. Cette Paléoclimatologue coprésidente du groupe n°1 du GIEC est le visage idéal pour ma première série de gravure. Solaire et souriante, elle ne refuse pas la médiatisation et en fait un outil pour renforcer le lien entre science et société. Elle se dit lucide et responsable. Dans son interview elle insiste sur l’importance de voir la fragilité de nos sociétés. Elle dit aussi qu’il est nécessaire de voir comment construire une stratégie ambitieuse d’actions pour renforcer la résilience de nos modèles économiques face à la crise climatique. Elle observe sur le terrain, enseigne, regroupe les rapports d’expériences scientifique. Son bilan est sans détour, on ne peut plus revenir en arrière sur le réchauffement climatique, par contre il est urgent d’analyser les risques de ce réchauffement et de s’y adapter.

Cet automne nous sommes à nouveau confinés.
Je peux encore venir à l’atelier, jusqu’à quand ? Je goûte chaque aller et chaque retour.
J’ai faim de réel de vie de dehors, d’inattendu au coin de la rue comme ce jaune de feuille de figuier sur le trottoir mouillé de la rue du parc royal.

 

 

 

Rouge copie double et la pluie, série Les climatologues, taille douce et bois, 2020
La fin du rose indien n°2 , série Les climatologues, taille douce et bois, 2020
Rouge betterave honte n°1, série Les climatologues, taille douce et bois, 2020
Rouge betterave honte n°2, série Les climatologues, taille douce et bois, 2020
Ultra violet n°3, série Les climatologues, taille douce et bois, 2020
Ultra violet n°2, série Les climatologues, taille douce et bois, 2020